Inchindown Farm (1/3)

Nous avons eu notre premier sentiment d’être à la bonne place avant même d’arriver : en quittant l’autoroute, notre GPS nous a indiqué que nous étions « off road ». Marko devait alors conduire lentement pour que je puisse lire le nom des fermes et trouver Inchindown.

???????????????????????????????

Je parie que le second souvenir que nous avons est celui de Neil, le plus jeunes des fils, étendu dans l’herbe en face de la maison, prenant un bain de soleil et levant la tête pour nous voir arriver dans la « Sauterelle ».  S’ensuivit la ronde de présentation : Davey, l’homme qui peut tout faire de ses mains, employé par David pour l’aider pendant le lambing; Donald, le cadet de la famille et l’étudiant en génie civil ayant le plus incroyable accent écossais; et David et Julie, que nous n’avions pas revus depuis notre voyage à San Francisco, il y a 2 ans.

À peine dix minutes plus tard Marko dépouillait son premier agneau et je partais faire le tour de la propriété avec Julie.  Leur ferme est située au nord d’Invergordon, dans les Highlands.  On y voit au loin des collines et l’estuaire de Cromarty, et plus près des boisés et des champs. L’eau y est pure et le ciel y est clair, tellement que les étoiles semblent vouloir s’en emparer la nuit venue.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons passé deux semaines à apprendre les rudiments du métier de berger, Marko plus que moi je dois l’avouer! (études obligent…) Presque tout le reste du temps était consacré à préparer à manger et à voir la nourriture se faire engloutir en un dixième de ce temps ou encore à écouter les membres de la famille se réunir un à un, chacun un instrument à la main, pour jammer le temps de quelques chansons.

Nous avons extrêmement appris pendant ces deux semaines. Marko a trouvé quelque chose qu’il adore faire pour la première fois de sa vie. Et il a le tour avec les animaux; il semble dans son environnement.

De mon côté j’ai réalisé que je pouvais faire beaucoup plus à la campagne qu’à la ville. En fait, entre le travail dans le jardin et sur la ferme, les promenades, essayer d’apprendre à identifier les fleurs sauvages et les chants d’oiseaux, les soirées autour du feu, le temps passé dans la cuisine, en plus d’une centaine d’autres choses que je souhaite faire dans le futur, pas une minute je n’ai pensé à ce que j’aurais pu faire si j’avais été en ville. C’est vraiment une crainte que j’avais avant de partir, mais en fait je me sens beaucoup plus calme dans les grands espaces, avec tout à ma portée et capable d’en faire ce que je veux. J’ai aussi appris avec ces gens merveilleux qu’il est possible de concilier le travail manuel, le travail mental et l’appétit culturel. David est berger mais aussi compositeur/interprète de musique traditionnelle écossaise. Il s’occupe de sa ferme et trouve aussi le temps de jouer des gigs et de faire des enregistrements. J’ose espérer que je pourrais faire de l’agriculture tout en donnant des formations de permaculture ou quelque chose de similaire.OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marko and I will never tell you enough guys how much we appreciated spending that lambing period with you. Thank you for opening your family to us, for taking time to teach us things in that busy moment and for making us feel so much at home. It was a pleasure to spend time with you and we hope you don’t mind us talking about you on this page. You are all amazing people and we can’t wait to see you again!

Marko and Rachel

???????????????????????????????

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s