Alba – Écosse

Bravant la neige et les bourrasques de vent, nous sommes partis vers Édinbourg. Nous sommes arrivés à notre Caravan Park en fin d’après-midi, nous laissant le temps d’aller faire un bref tour en ville pour se dégourdir un peu les jambes. Nous nous sommes promenés un peu dans les rues de la vieille ville et sommes montés au sommet de la colline Calton, où se trouve l’impressionnant monument national, dont les colonnes romaines ne semblent vraiment pas à leur place dans le panorama écossais.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain, après une heure trente d’attente pour acheter des billets, toujours sous la neige et le vent, nous avons finalement visité le Château d’Édinbourg. Un château assez impressionnant, qui a joué un grand rôle militaire à partir du 17e siècle, comme en témoigne probablement les multiples musées militaires qui y sont présents. Les expositions militaires sont toujours très semblables, mais il était intéressant cette fois de voir des artefacts écossais parmi les objets habituels. Nous avons aussi visité les deux prisons du château et avons vu les joyaux de la couronne d’Écosse. Avec les joyaux se trouve la Stone of Scone (ou pierre de couronnement) qui est toujours en usage. Ainsi, lorsque le prince Charles accèdera au trône, on fera venir cette grosse pierre du château afin de pouvoir procéder au couronnement. Méchante tradition!OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après avoir fait le tour du château, nous avons marché le long du Royal mile, une route partant du château et descendant jusqu’au Parlement. Nous sommes rapidement passés par la Cathédrale St-Gilles et nous sommes dirigés vers le Musée Royal d’Écosse, un musée d’histoire naturelle. Avec sa grande galerie blanche entourée de balcons et ses expositions élégamment préparées, il s’agit du plus beau musée du genre que j’ai été donnée de voir. Juste en face du musée se trouve une statue de Greyfriars Bobby, un Skye Terrier qui, selon l’histoire, aurait été tellement fidèle à son maître qu’il serait revenu tous les jours pendant 14 ans sur la tombe de son défunt maître.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mercredi matin nous sommes partis vers Glasgow, où nous n’avons fait qu’une courte escale. En effet, Glasgow est reconnue pour être une ville où il fait bon vivre mais où il n’y a rien de touristique à visiter. Nous avons rapidement fait le tour du centre-ville, mais ne connaissant pas la ville, nous nous sommes rapidement tannés. J’aurais voulu être avec des amis habitant Glasgow afin de savoir où sortir, car la plus grande ville d’Écosse est renommée pour avoir une scène musicale très diversifiée. En après-midi nous sommes repartis vers Oban. C’est dans les tournants de l’étroite autoroute que nous avons réalisé à quel point notre véhicule est gros sur la route. (Roseview Caravan Park – le plus beau camping où nous sommes allés). Nous sommes arrivés en fin d’après-midi dans un parc de caravan superbement bien situé au milieu de collines, à 5 minutes du centre-ville de Oban. Nous avons eu le temps d’aller au campement avant de retourner en ville pour voir le coucher de soleil de la Tour McCaig. Je ne me rappelais pas qu’Oban était un si beau village. Et du haut de la tour, nous pouvions voir le soleil descendre derrière les collines des îles situées au large du village. Nous avons passé cette soirée au chaud dans un restaurant et dans le tout petit cinéma de Oban, pour faire changement un peu.OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jeudi pour avons visité le château de Dunollie au nord de Oban. Le site du château a été habité depuis 1400 ans et le château a probablement été construit au 13e siècle par le clan MacDougalls. Par contre, les ruines restantes datent du 15e siècle. De la colline où se trouve les restes du château nous avions une superbe vue des îles et de Oban. Puis nous nous sommes promenés un peu dans le centre-ville, avant d’emmener la van au garage afin de faire vérifier notre pneu avant qui semblait perdre beaucoup trop d’air. Le garagiste nous a dit qu’en effet il était dangereux de conduire avec une roue dans cet état. Malheureusement, aucun garage à Oban n’avait les bons pneus pour notre van. Mais en recherchant un peu nous en avons trouvé un à Fort William.

C’est ainsi que nous nous sommes rendus à Fort William le lendemain, avons laissé la van au garage et sommes partis visiter le centre-ville. Fort William a un air triste par rapport à Oban, car tous les commerces semblent sur le bord de la faillite ou sont tous simplement à louer. Nous sommes donc partis vers Ben Nevis, le sommet le plus haut de Grande-Bretagne afin de sortir des villages et profiter un peu des grands espaces écossais. Nous avons longé une rivière à la base de la montagne pour quelques heures, puis avons pris une bière avant de se rediriger vers le garage. Nous avons finalement pu quitter Fort William en fin d’après-midi, et sommes arrivés presqu’à la tombée du jour à Inverness, au Bught Caravan Park.

Le lendemain, nous sommes partis en matinée vers Drumnadrochit, un village situé presque à mi-chemin le long du Loch. Nous y avons visité le musée d’interprétation du Loch Ness, qui présente vraiment une intéressante exposition animée sur l’environnement particulier du Loch et sur les recherches qui y ont été faites depuis le 1930. Puis nous avons été assez rapides pour embarquer sur une petite croisière sur le Loch. En effet, le Loch s’étend sur 39 kilomètres et nous n’en avons parcouru peut-être que deux lors du tour. Il faisait extrêmement beau et nous avons pu avoir une très bonne vue du Château d’Urquhart.

Nous sommes ensuite repartis vers Black Isle, une presqu’île au nord d’Inverness. Nous avons visité la distillerie Glen Ord, à Muir of Ord. Nous avons pu y voir le processus de fabrication du whisky et comment on crée et insère les goûts particuliers à chaque whisky. Ce fut très intéressant et je crois que juste le fait de savoir comment on fabrique cet alcool nous aide à l’apprécier plus. Le fait de goûter à différentes sortes m’a aussi permis de savoir quel type de whisky je préfère le plus. Nous avons terminé la journée par une brève visite d’Inverness, qui bien qu’à première vue semble jolie est finalement une ville un peu décevante après Oban.

Nous avons dormi pour une dernière fois dans la van et le lendemain nous nous sommes rendus à la ferme Inchindon, à Invergordon, chez ce fabuleux couple que nous avions rencontré à San Francisco. Mais ceci est pour autre fois…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Coucher de soleil sur Oban

   Veuillez excuser le manque de photos après Oban. Ma caméra a arrêté de fonctionner et j’ai perdu les photos pendant que je les transférais dans l’ordinateur. Je promets des photos de la ferme par contre!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s